Cet article date de plus de huit ans.

Bretagne : montée des eaux dans plusieurs villes

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

La nuit n'est pas encore tombée mais il fait déjà bien noir dans le salon.

On va avoir 24 personnes à table, il faudra gérer les bougies.

Ici, le réveillon est une institution, pas question de l'annuler. La famille se réunit quoi qu'il arrive, même à la lueur des chandelles. Et si en cuisine le service se fait un peu à tâtons, la maîtresse de maison en est convaincue: sans électricité, tout est plus conviviale.

On n'aurait peut-être pas allumé la cheminée. Les enfants, on les aurait mis dans une pièce pour jouer, plutôt que d'être là avec.

Vous avez entendu? Le Père Noël est passé.

Mais il n'avait pas prévu la coupure de courant. Cet après-midi, le réveillon est digéré mais il n'y a toujours pas d'électricité. Alors, nous accompagnons Jean-Pierre à 2 kilomètres de chez lui, sur un chantier d'ERDF. Mauvaise nouvelle: son quartier ne profitera pas de la réparation.

Je suis au bourg, je pensais que ça aurait été plus rapide.

Nous commençons toujours par les chantiers qui permettent de réalimenter le plus grand nombre de clients.

Dans le Morbihan, il y avait hier 35.000 foyers privés d'électricité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.