Vivre sans le baccalauréat : le parcours du combattant

Alors que les résultats du baccalauréat ont été révélés vendredi 6 juillet, certains jeunes ne décrochent pas le précieux sésame. Une situation face à laquelle il doit apprendre à faire face. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Des milliers de lycéens ont découvert avec émotion leurs résultats du baccalauréat, vendredi 6 juillet. Chaque année, 80% d'entre eux repartent avec le précieux sésame en poche, à l'issue du rattrapage. D'autres, comme Angela, n'arrivent pas à le décrocher. Entre la honte et le découragement, difficile de vivre sans. "Mes camarades l'avaient presque tous eu. Eux ils évoluaient, ils continuaient dans leur carrière ; et moi j'étais très mal psychologiquement. On est vu comme une minorité, peu-être un peu méprisable", raconte la jeune femme. 

Une insertion difficile sur le marché du travail

Suite à cet échec, elle enchaîne plusieurs années de chômage. "La première chose qu'on disant en voyant mon CV était "vous n'avez pas de diplôme, vous n'avez pas le bac". pourtant je ne cherchais pas des emplois très qualifiés, qui demandaient des diplômes", déplore-t-elle. D'autres, comme Leny Dialo, ont appris à s'en passer. Il intègre alors la Web Academy, une formation qui ne demande pas de diplôme. À 28 ans, il gère actuellement une équipe de 3 personnes et n'a plus honte de dire à ses collègues qu'il n'a pas le bac. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une élève consulte les résultats du bac, à Paris, le 7 juillet 2015.
Une élève consulte les résultats du bac, à Paris, le 7 juillet 2015. (MARTIN BUREAU / AFP)