VIDEO. Baccalauréat : une fois ramassées, que deviennent les copies des candidats ?

Chaque année, ils sont des milliers de lycéens à passer le bac. Et autant de feuilles noircies pour chaque matière passée.

Voir la vidéo

"L'épreuve est terminée." À cette injonction, les élèves rendent leurs copies, la mort dans l'âme pour certains, avec soulagement ou satisfaction pour d'autres. Cette année, ils sont plus de 750 000 lycéens à plancher sur les épreuves du baccalauréat. Mais savent-ils, une fois sortis de la salle de l'examen, ce qu'il advient de leurs copies ?

Leurs parcours est soumis à une organisation sous haute surveillance. Une fois l'examen terminé, elles sont ramassées, comptées, classées puis recensées dans un procès-verbal. Elles partent ensuite, sous l'escorte de deux professeurs, dans le centre d'examens dont dépend le lycée qui a reçu les candidats pour l'épreuve. La partie comportant le nom des candidats est coupée, les copies sont brassées et réparties de manière aléatoire entre les correcteurs.

Quatre millions de copies à corriger

Quentin Fouville, professeur d'anglais au lycée des métiers Le Corbusier, à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), a corrigé les épreuves du bac en 2016 et 2017. "On vérifie qu'il y a bien le nombre, on les compte, décrit-il. On signe un bordereau pour attester qu'on a bien reçu le paquet de copies et ensuite on peut repartir avec." Chaque correcteur hérite ainsi d'une enveloppe contenant de 60 à plus de 120 copies.

On sait qu'on a quelque chose d'assez précieux entre les mains. Il n'y a pas une pression particulière mais on fait attention.

Quentin Fouville

à franceinfo

Installés à leur bureau, les quelque 162 000 correcteurs corrigent les quatre millions de copies selon des règles bien établies. "Une fois que j'ai terminé la correction, raconte Quentin Fouville, elles partent dans un placard et elles sont rangées."

Des copies archivées, détruites ou recyclées

Les correcteurs font ensuite un dernier aller-retour au centre d'examens avec leurs copies sous le bras pour assister à une commission d'harmonisation des notes. Puis les résultats du bac sont publiés et pour ceux et celles qui souhaitent consulter leurs copies, ces dernières sont gardées une semaine sur le lieu de l'examen. Les lycéens ont alors trois jours pour en faire la demande avant la fin des oraux.

Début juillet, une fois les épreuves de rattrapage terminées, les copies sont conservées pendant un an dans le centre académique de la région où les lycéens ont passé leur bac. Tous les cinq ans, le ministère de l'Éducation nationale prélève au hasard un échantillon de copies représentatif de chaque filière. Il est stocké aux archives départementales et deviendra consultable après un délai de cinq ans. Quant aux autres copies, elles sont détruites, voire recyclées dans certaines académies offrant ainsi une seconde vie à la prose des candidats.

Lycéenne tenant une feuille lors de l\'épreuve de philosophie, qui débute l\'examen du baccalauréat, le 18 juin 2018 au Lycée Pasteur de Strasbourg, dans l\'est de la France.
Lycéenne tenant une feuille lors de l'épreuve de philosophie, qui débute l'examen du baccalauréat, le 18 juin 2018 au Lycée Pasteur de Strasbourg, dans l'est de la France. (FREDERICK FLORIN / AFP)