Cinq conseils pour réussir son inscription sur le site Admission-postbac.fr

Depuis le 20 janvier, les futurs bacheliers peuvent formuler leurs souhaits afin d'intégrer une formation post-bac. Une démarche qui se fait sur internet. Francetv info vous donne quelques astuces pour vous en sortir.

La campagne d\'inscriptions sur la plateforme Admission-postbac.fr a commencé le 20 janvier 2016.
La campagne d'inscriptions sur la plateforme Admission-postbac.fr a commencé le 20 janvier 2016. (FRANCOIS DESTOC / MAXPPP)

Stress, angoisse… La période d’inscriptions sur la fameuse plateforme Admission-postbac.fr a débuté, mercredi 20 janvier. Depuis 2009, les vœux pour s’inscrire à l’université se font sur internet, mais la procédure n’est pas évidente pour tous. C’est pourquoi la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a cherché à la simplifier. Le 8 décembre, elle a annoncé une série de mesures mises en place dès cette année. Francetv info vous révèle cinq choses à savoir pour réussir votre inscription en toute quiétude.

1Respectez les dates et la procédure à la lettre

La première chose à connaître sur le bout des doigts, c’est le calendrier de ces inscriptions, disponible sur le site Admission-postbac.fr. Futurs bacheliers, vous avez jusqu’au 20 mars, à 18 heures, pour faire vos vœux sur la plateforme. Vous avez ensuite jusqu’au 2 avril pour modifier, valider et envoyer votre dossier papier (si celui-ci est demandé). Du 3 au 6 mai, vous pourrez vous connecter à votre dossier numérique pour vérifier que les dossiers papier ont été bien reçus. Vous aurez encore jusqu’au 31 mai, à minuit, pour modifier l’ordre de vos vœux. Ensuite, vous n'aurez plus qu’à attendre le 8 juin pour avoir les premières propositions d’admission.

Mais le plus compliqué lorsque l’on s’attaque à cette procédure, c’est l’inscription elle-même sur le site internet. Pour ne pas se perdre dans les formulaires, des vidéos explicatives ont été mises en ligne, comme celle du site Etudiant.gouv.

2Munissez-vous des bons documents

Avant de commencer à créer votre profil, il faut vous assurer d’avoir les bons documents sous la main. La première chose à avoir, c’est votre numéro d’identifiant national étudiant (INE), qui vous suivra pendant toutes vos études supérieures. Il se trouve sur vos résultats d’épreuves anticipées du bac. Si vous passez l'examen en candidat libre, il vous faudra votre numéro "océan", l'équivalent de l'INE.

Si vous postulez dans des filières qui sélectionnent les candidats sur dossier, préparez vos bulletins scolaires depuis la classe de première. Normalement, ils sont tous enregistrés dans votre dossier en ligne, mais certains établissements ne les fournissent pas. Vous devrez donc les recopier à la main. Pensez aussi à renseigner vos options facultatives dans la rubrique "Détails" (troisième langue vivante, langue ancienne…), cela peut être un bonus dans une candidature.

Enfin, si vous demandez une bourse, vous pouvez faire une simulation dans l’onglet "Critères sociaux". Mais, pour cela, vous devez avoir la dernière déclaration de revenus de vos parents. En revanche, la demande elle-même doit être faite sur le site du Crous de votre académie, car APB ne propose qu’un simulateur.

3 Sachez repérer les formations disponibles sur APB

Vient ensuite le moment fatidique d’émettre des vœux. Avant de paniquer, sachez que certains établissements ne relèvent pas de la procédure d'Admission post-bac. C’est le cas des écoles du secteur social et paramédical, des écoles d’ingénieurs ou de commerce. Un moteur de recherche existe pour tester la formation à laquelle vous voulez postuler.

Capture d\'écran du moteur de recherche pour trouver la formation qui vous intéresse et les établissements qui la proposent.
Capture d'écran du moteur de recherche pour trouver la formation qui vous intéresse et les établissements qui la proposent. (MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE)

Toutes les formations supérieures ne sont pas dépendantes de la procédure d'Admission post-bac (APB), certaines d'entre elles ont des procédures de recrutement spécifiques qui ne nécessitent pas d'inscription sur le site. C'est le cas des formations paramédicales, sociales, artistiques, des IEP (Instituts d'études politiques), de certaines écoles de commerce, de certaines écoles d'ingénieurs, de l'université Dauphine, de certaines écoles des Beaux-Arts, etc. Vous devez vous renseigner directement auprès de l'établissement qui vous intéresse pour connaître les modalités d'inscription.

Pour les écoles d'ingénieurs, la grande majorité d'entre elles passent par la procédure APB (314). Mais pour les écoles de commerce, seuls 57 d'entres elles nécessitent une inscription sur le site Admission.postbac.fr.

4Faites vos vœux

Vous pouvez faire jusqu'à 12 vœux par "grande famille de formation", dans la limite de 24 vœux au total. Vous pouvez demander 12 licences, par exemple : six classes préparatoires et six diplômes universitaires de technologie (DUT). Vous respectez ainsi le quota maximum. Mais attention, pour les classes préparatoires, vous ne pouvez émettre que 6 vœux par domaine (littéraire, économique et commercial ou scientifique).

Pour les filières "tendues" : Depuis la réforme du 8 décembre, les inscriptions en Staps, Paces, psychologie et droit sont soumises à un régime spécial car elles sont très demandées. Il s'agit d'émettre des vœux en fonction des formations que vous souhaitez suivre et non plus des établissements dans lesquels vous préférez vous inscrire. Par exemple, si vous voulez vous inscrire en licence de droit, vous faites un seul souhait qui correspond à cette formation, puis vous choisissez plusieurs établissements la proposant et les ordonnez en fonction de vos préférences.  

Pour toutes les autres filières : La procédure reste la même qu'auparavant. Chaque vœu correspond à un établissement. Vous pouvez demander une licence d'histoire dans telle université puis une licence d'histoire dans une autre faculté.

Pour tout le monde : Si vous passez un bac général, vous devrez obligatoirement choisir dans vos 12 vœux une formation non-sélective, c’est-à-dire qui dispose d'un nombre de places illimité. Ainsi, vous serez assuré d’avoir une place quelque part. Ces formations sont indiquées par une pastille verte sur le site d’Admission-postbac.fr.

5Soyez stratégiques !

Le meilleur moyen d’avoir la formation que l’on souhaite le plus, c’est de la mettre dans ses premiers choix. Car vous serez automatiquement admis dans l’établissement le plus haut classé dans votre liste de vœux si vous êtes accepté dans plusieurs des formations souhaitées.

Un exemple ? Si vous voulez absolument faire de l'espagnol mais êtes aussi intéressé par une licence de lettres ou de droit, mettez l'espagnol tout en haut de votre liste. Choisissez plusieurs établissements si besoin. Puis inscrivez ensuite vos demandes pour les lettres et le droit.

Sachez que les établissements étudient de la même manière tous les dossiers, que ce soit votre premier ou votre dernier choix, parce qu’ils ne connaissent pas l’ordre de vos vœux. Ordre que vous pourrez modifier jusqu’au 31 mai, si jamais vous changez d’avis. Du coup, n'hésitez pas à émettre des vœux qui peuvent vous paraître inaccessibles, vous n’aurez alors aucun regret.