Cet article date de plus de quatre ans.

Bac : les 61 copies volées à Paris ont été retrouvées dans un bar

Le correcteur s'était fait dérober le sac contenant les copies. Les candidats avaient dû repasser l'épreuve.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Lors d'une épreuve du baccalauréat, le 15 juin 2017, à Strasbourg (Bas-Rhin). (FREDERICK FLORIN / AFP)

Les 61 candidats parisiens au baccalauréat, en série ES option maths, qui ont dû repasser l'épreuve de mathématiques, mercredi 28 juin, risquent d'enrager. Leurs copies, qui avaient disparu à la suite de la perte du sac à dos du correcteur, ont été retrouvées le même jour. Elles étaient toujours dans le sac, dans un bar du 18e arrondissement de Paris, indique l'établissement aurprès de franceinfo, confirmant une information de LCI.

Vendredi midi, un homme d'une trentaine d'années est venu commander un café et s'est installé en terrasse. "Il est venu payer, et est parti. Quand je suis allée débarrasser, j'ai vu un sac. J'ai ouvert et j'ai cru voir des dossiers. Je me suis dit que le client viendrait les rechercher, et j'ai mis le sac dans la réserve", raconte à franceinfo la serveuse qui découvert le sac.

La serveuse "désolée" de ne pas avoir ouvert le sac plus tôt 

Le sac ne sera finalement rouvert que le mercredi suivant par la gérante du bar qui espérait y trouver une pièce d'identité pour pouvoir le rendre à son propriétaire. Elle y a découvert les fameuses copies des 61 candidats, et s'est rendue au commissariat le plus proche pour y déposer le sac... et les copies. Trop tard malheureusement, puisque les candidats avaient déjà replanché le matin même sur une épreuve de secours.

La serveuse, qui avait pourtant entendu parler de cette histoire de copies du bac volées, s'est dite "désolée" de ne plus avoir pensé à ce sac après l'avoir trouvé. "On a eu beaucoup de clients ce jour-là, et je pensais vraiment que c'était des dossiers", a-t-elle expliqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bac 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.