VIDEO. L'Ain se prépare à lutter contre la grippe aviaire

Un arrêté de confinement des oiseaux vient de tomber dans l'Ain, alors que le virus de la grippe aviaire gagne du terrain dans le monde.

France 3

La surveillance du virus de la grippe aviaire se poursuit. Des mesures ont récemment été prises au Canada, aux Pays-Bas, en Égypte, mais aussi en France. Le département de l'Ain vient d'ailleurs de passer en zone à risque prioritaire.

Au parc des oiseaux, à Villars-les-Dombes, 3 000 volatiles vont devoir être rentrés un par un. Une opération préparée depuis quinze jours, au moment de l'apparition des premiers cas dans le nord de l'Europe.

Le premier cas diagnostiqué dans l'Ain en 2006

En 2006, le virus avait été localisé pour la première fois en France, tout près d'ici. Un vent de panique avait soufflé sur le département et sur le pays. Mais pas cette fois. "On a le retour d'expérience de 2006. On a pu se préparer convenablement", explique le directeur du parc des Oiseaux, Emmanuel Visentin.

Sa préoccupation aujourd'hui ? Protéger sa collection d'oiseaux d'une éventuelle arrivée du virus par les volatiles sauvages.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les tests menés sur les canards d\'une ferme de Nafferton, dans le Yorkshire, ont révélé la présence d\'une souche du virus de la grippe aviaire, le 18 novembre 2014.
Les tests menés sur les canards d'une ferme de Nafferton, dans le Yorkshire, ont révélé la présence d'une souche du virus de la grippe aviaire, le 18 novembre 2014. (OLI SCARFF / AFP)