Ile-de-France : un dromadaire se balade près des voies et perturbe le trafic des trains, non loin de la gare de Melun

La présence de l'animal a contraint la SNCF à suspendre la circulation de ses trains, jeudi matin, sur la ligne R du Transilien.

Capture d\'écran du tweet de la Ligne R du Transilien, le 17 janvier 2019.
Capture d'écran du tweet de la Ligne R du Transilien, le 17 janvier 2019. (LIGNE R SNCF / TWITTER)

Un dromadaire qui se promène le long des rails, en Seine-et-Marne. La photo est pour le moins surprenante. Elle a été postée sur internet par le compte Twitter de la ligne R du Transilien, jeudi 17 janvier. 

Contactée par franceinfo, la SNCF a confirmé qu'un usager à bord d'un train avait aperçu l'animal aux abords des voies, non loin de la gare de Melun, jeudi matin. La présence du mammifère a contraint la SNCF à arrêter la circulation des trains sur cette ligne. Le dromadaire n'avait pas encore été clairement identifié et la SNCF évoquait alors la présence d'un lama sur les voies.

D'après la préfecture, le dromadaire a été repéré au niveau de La Rochette, une ville située non loin de Melun. Interrogée par franceinfo, la commune de Seine-et-Marne donne des explications : "L'animal appartient à un tout petit cirque qui s'est implanté illégalement sur un terrain qui jouxte la voie ferrée". Selon la mairie, "le dromadaire n'était pas sur les rails, mais bien sur ce terrain. Il ne s'est pas enfui."

Un "challenger" du tigre du tramway

Les internautes ont déblatéré sur Twitter, se moquant du "bug" de la SNCF dans son prétendu "générateur d'excuses" et jugeant que le lama de la ligne R était "un bon challenger" du tigre de la ligne de tramway T3. Le fauve s'était échappé d'un cirque installé dans le 15e arrondissement de Paris, près de la station Pont du Garigliano, avant d'être abattu en novembre 2017.

La circulation des trains a pu reprendre normalement jeudi à 9h45, selon la SNCF.