VIDEO. La galère portugaise, un organisme marin très dangereux

Ce n'est pas une méduse. Ce n'est même pas un animal... C'est une galère portugaise.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Cela ressemble beaucoup à une méduse mais ça n'en est pas une. Aussi appelées siphonophores, les galères portugaises sont des micro-organismes qui s'unissent pour former un superorganisme. La relation entre l'individu et la colonie est la même qu'entre une cellule et un corps : chaque individu est biologiquement spécialisé pour venir former une partie précise de la structure de la colonie. L'une d'entre-elles : le flotteur. Il s'agit d'une poche remplie de gaz qui permet à la colonie de se déplacer en se laissant dériver.

Un superorganisme particulièrement dangereux

En-dessous, des tentacules qui peuvent mesurer jusqu'à 50 mètres de long. Tout poisson qui entrera en contact avec elles sera tué puis digéré. Ses tentacules sont en effet extrêmement venimeuses. Elles ne sont pas mortelles pour un être humain mais sont toutefois très douloureuses en cas de contact et peuvent provoquer vomissements, détresses respiratoires, douleurs abdominales, fièvres, vertiges et malaises. 

VIDEO. La galère portugaise, un organisme marin très dangereux
VIDEO. La galère portugaise, un organisme marin très dangereux (BRUT)