Au zoo de Singapour, un lionceau est né par insémination artificielle

Le parc animalier a diffusé une vidéo où l'on peut voir le jeune lionceau, nommé Simba en référence au "Roi Lion", être nourri au biberon et jouer à la balle.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Simba, le lionceau né par insémination artificielle, au zoo de Singapour le 26 janvier 2021. (HANDOUT / WILDLIFE RESERVES SINGAPORE / AFP)

Un nouvel arrivant à Singapour. Le zoo de la ville a annoncé mardi 26 janvier la naissance d'un lionceau, Simba, issu d'une insémination artificielle, ce qui constitue une première pour la cité-Etat d'Asie du Sud-Est. Le lionceau, né en octobre, est "en bonne santé et curieux", a indiqué Wildlife Reserves Singapore, l'opérateur des parcs animaliers de l'île. Le zoo a diffusé une vidéo où l'on peut voir le jeune lionceau, dont le nom fait référence au Roi Lion, être nourri au biberon et jouer à la balle.

Simba grandit auprès de sa mère Kayla, mais ne connaîtra pas son père, Musafa, un lion africain âgé qui est mort après l'insémination. "Mufasa a vécu jusqu'à l'âge avancé de 20 ans mais n'a pas eu de lionceaux de son vivant car son comportement agressif n'a pas permis d'accouplement réussi avec des femelles", a précisé le gérant du zoo dans un communiqué.

Les naissances par insémination artificielle sont encore rares pour les lions. La première procédure de ce type à réussir a permis la naissance de deux lionceaux en 2018 en Afrique du Sud.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.