Cet article date de plus de cinq ans.

Mali : un avion d'Air France cloué au sol par un rongeur

La mise à l'écart de l'animal a pris plusieurs heures, dans la nuit de vendredi à samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des avions d'Air France sur le tarmac de l'aéroport de Roissy (Val d'Oise), le 18 mars 2015. (ERIC PIERMONT / AFP)

Un vol d'Air France reliant Bamako à Paris n'a pas pu décoller dans la nuit de vendredi à samedi à cause de la présence d'un rongeur à bord. La compagnie aérienne l'a annoncé dimanche 28 août.

La mise à l'écart de l'animal était nécessaire. La présence de rongeurs en cabine représente une menace pour la sécurité du vol car ces animaux peuvent endommager les câbles.

Vol reporté de 48 heures

Sauf que chasser l'animal de l'avion a pris plusieurs heures. Et finalement trop de temps. La butée d'équipage, c'est à dire le temps au-delà duquel le personnel ne peut plus entamer un vol pour des raisons de fatigue, a été atteinte, a précisé un porte-parole d'Air France.

Le vol a ensuite été reporté de 48 heures jusqu'à dimanche soir, Air France ne disposant pas à Bamako de capacités suffisantes pour le faire repartir le lendemain. Les passagers du vol AF373 ont été hébergés dans plusieurs hôtels de la capitale malienne, selon le porte-parole qui a ajouté qu'une procédure de dédommagement était par ailleurs lancée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Animaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.