Chasse : pourquoi les accidents se multiplient ?

Une voiture en marche a été traversée par une balle dans le Lot. Le chasseur visait un sanglier de l'autre côté de la route.

France 3

La balle a traversé une vitre arrière avant de ressortir par le toit. Les passagers sons sains et saufs et le chasseur à l'origine du tir a reconnu les faits. Il sera convoqué par la justice. Selon les chiffres de l'Office national de la chasse, les accidents sont de plus en plus nombreux : +40% en six ans. À chaque fois, le bilan aurait pu être lourd. Mercredi 12 décembre, sur le TGV Paris-Nice (Alpes-Maritimes), une balle perdue destinée aux gros gibiers est entrée dans le wagon par une vitre de la rame. Par chance, le projectile s'est logé entre l'appuie-tête de deux sièges. Scène similaire en novembre dernier en Savoie, une balle a pénétré dans le salon de deux retraités. L'impact est impressionnant et le couple a eu très peur. Pourquoi ces incidents augmentent ?

Des animaux qui se rapprochent des zones habitées

Depuis quelques années, les sangliers et les chevreuils se rapprochent des zones habitées pour se nourrir. Pour Jacques Bouchet de l'Office national de la chasse, le chasseur "n'a pas l'habitude de chasser autour des maisons", c'est la raison pour laquelle les incidents "augmentent d'année en année". Les autorités appellent donc les chasseurs à plus de vigilance et de prudence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un sanglier, en Belgique, le 16 octobre 2017.
Un sanglier, en Belgique, le 16 octobre 2017. (PHILIPPE CLEMENT / BELGA MAG / AFP)