VRAI OU FAKE Vrai ou Fake : Les attaques contre les chevaux sont-elles toutes d'origine humaine ?

Ces derniers mois, la presse a fait écho de nombreux cas de mutilations de chevaux. Si les enquêteurs sont à la recherche de plusieurs hommes, y aurait-il d'autres explications ? Décryptage.

FRANCEINFO

"Des actes d'une cruauté absolument inouïe. Des actes de barbarie". Voilà comment Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, a qualifié les mutilations aux yeux, oreilles et parties génitales de nombreux chevaux. Mais sommes-nous certains que ces actes sont tous à imputer à des êtres humains ? Les gendarmes en sont sûrs concernant certains cas. "Il y en aune grosse vingtaine qui nous paraissent très intéressants en termes d'investigation. Il y a une intervention humaine avérée", révèle Éric Bayle, de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement (OCLAESP)

Mais dans d'autres cas, les mutilations pourraient avoir été causées par d'autres animaux. "Ce sont des morts accidentelles qui ont donné lieu à l'intervention d'animaux nécrophages", ajoute Éric Bayle.

Des imitateurs ?

Mi-août dans la Loire, un cheval mort de vieillesse a été trouvé avec des mutilations. L'enquête a permis de déterminer que les mutilations étaient d'origines animales, vraisemblablement un blaireau. La vétérinaire équin Lucile Falque, ne souscrit pas à cette thèse animale. "Jamais un propriétaire ne m'a appelée pour me dire qu'un animal l'avait dévoré dans la nuit. Un animal sauvage ne s'attaquerait pas à l'oreille", dit-elle, même si elle concède que les chevaux peuvent se blesser tout seuls concernant certaines égratignures.

Certains propriétaires de chevaux ont peut-être signalé plus qu'avant ce genre de mutilations. Et la médiatisation de l'affaire a donné des idées à certains selon la gendarmerie. "On a ce qu'on appelle des copycat (imitateurs) des gens qui veulent se donner un éclairage médiatique en commettant ces faits", ajoute Éric Bayle de l'OCLAESP. Imitateurs et signalements plus fréquents pourraient expliquer pourquoi le nombre de chevaux mutilés a augmenté ces dernières semaines.

Des chevaux mutilés.
Des chevaux mutilés. (FRANCEINFO)