Polémique : faut-il interdire la chasse à courre ?

Pour ou contre la chasse à courre ? Plusieurs députés ont plaidé cette semaine pour l'interdiction de cette tradition ancienne, déjà pratiquée par François 1er. Certains dénoncent une chasse barbare tandis que d'autres défendent un art de vivre.

Voir la vidéo
France 3

En quelques images sur le web, la chasse à courre est sortie de la forêt pour entrer dans nos villages et nos jardins. Loisir ultra polémique, il divise les Français entre les défenseurs des animaux et les gardiens d'une tradition vieille de 600 ans. Dans le monde de la vènerie, les vrais chasseurs sont les chiens ; ce sont eux qui font tout le travail. Les sélectionner est donc un savant dosage. Redingote de rigueur ; l'univers évoque une certaine noblesse, même si cette activité s'est démocratisée. Pour chasser le chevreuil dans cette forêt des Landes, la cotisation annuelle est de 2 000 euros.

5 000 animaux tués par an

Trente chiens et 15 cavaliers en quête d'un chevreuil. La règle est simple : les chiens pistent, traquent, épuisent et tuent l'animal. Parfois, c'est l'homme qui s'en charge, à l'arme blanche. La course-poursuite va durer plusieurs heures. Au bout d'une heure, les veneurs se sont éparpillés. On sonne le rappel. Le chevreuil vient de réussir à s'échapper. Cette forme de chasse est-elle cruelle ? C'est ce que pensent ses adversaires, qui font tout pour perturber la chasse, comme ici, à Compiègne (Oise). La chasse à courre tuerait près de 5 000 animaux par an, infiniment moins que la chasse à tir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pour ou contre la chasse à courre ? Plusieurs députés ont plaidé cette semaine pour l\'interdiction de cette tradition ancienne, déjà pratiquée par François 1er. Certains dénoncent une chasse barbare tandis que d\'autres défendent un art de vivre.
Pour ou contre la chasse à courre ? Plusieurs députés ont plaidé cette semaine pour l'interdiction de cette tradition ancienne, déjà pratiquée par François 1er. Certains dénoncent une chasse barbare tandis que d'autres défendent un art de vivre. (France 3)