Mode : la fourrure sera absente des défilés de la Fashion Week de Londres

Selon le British Fashion Council, cela traduit l'évolution du secteur de la mode mais aussi "les sentiments des consommateurs". 

Une manifestation de militants pour les droits des animaux à Londres, le 18 février 2017. 
Une manifestation de militants pour les droits des animaux à Londres, le 18 février 2017.  (ALBERTO PEZZALI / SIPA)

La fourrure animale perd sa place sur les podiums des défilés de la Fashion Week de Londres. "Aucune fourrure d'animal ne sera utilisée à la Fashion Week de Londres", a déclaré le British Fashion Council (BFC) dans un communiqué vendredi 7 septembre, précisant avoir interrogé l'ensemble des stylistes qui présenteront leurs collections à partir de vendredi prochain dans la capitale britannique.

Selon le BFC, cela traduit l'évolution du secteur de la mode mais aussi "les sentiments des consommateurs" et "la position des magasins multi-marques qui s'éloignent de la vente de fourrure".

Manifestations pour les droits des animaux

Les dernières Fashion Week londoniennes ont été marquées par plusieurs manifestations de militants pour les droits des animaux. A coup de slogans "Vous avez du sang sur les mains" ou "Honte à la Fashion Week de Londres", ils avaient demandé à ce que les marques utilisant de la fourrure soient bannies des podiums.

Interrogé récemment par l'AFP à ce sujet, le BFC avait souligné ne pas avoir vocation à "dicter ce que [font] les créateurs", tout en encourageant ceux qui ont recours à la fourrure à le faire de manière "éthique".

Jeudi, l'enseigne de luxe britannique Burberry, qui présentera sa nouvelle ligne le 17 septembre, avait déjà confirmé ne plus vouloir utiliser de fourrure dans ses collections.