Cet article date de plus de trois ans.

Manifestation contre les cirques avec animaux sauvages : dire qu'ils sont tous bien traités "serait un mensonge absolu"

André-Joseph Bouglione, directeur du cirque Joseph Bouglione, a expliqué, samedi sur franceinfo, qu'"un jour ou l'autre", les animaux seront interdits dans les cirques en France.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Un dresseur de lions et de tigres, le 21 mai 2017, à New York. (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

L’association de défense des animaux One Voice organise une manifestation, samedi 2 décembre, à 15 heures dans le 15e arrondissement à Paris, juste devant le chapiteau du cirque Bormann Moreno. La semaine dernière, une tigresse s’était échappée dans les rues de Paris avant d’être abattue par le personnel du cirque. L’association qui appelle à manifester réclame l’interdiction des cirques avec des animaux sauvages en France.

Selon André-Joseph Bouglione, qui dirige le cirque Joseph Bouglione, les animaux sont bien traités "en grande majorité certainement, mais pas partout. 100%, c'est impossible, ce serait un mensonge absolu", a-t-il confié sur franceinfo. En mai, le cirque Joseph Bouglione a annoncé l'abandon de ses numéros mettant en scène des animaux.

franceinfo : Le collectif des cirques dit : "Sans animaux, il n’y a plus de cirques." Vous êtes en opposition à eux ou vous les comprenez ?

André-Joseph Bouglione : Je comprends qu’ils défendent leur outil de travail, mais ce n’est pas une très bonne démarche de dire cela. Un jour ou l’autre, les animaux seront interdits au cirque en France comme c’est déjà le cas dans beaucoup d’autres pays en Europe. C’est irresponsable de dire que, sans animaux, il n’existera plus de cirques, parce qu’un jour ou l’autre, ils n’auront plus d’animaux et, dans ce cas-là, que feront-ils ? Moi, je propose qu’ils anticipent et qu’ils essayent de se réconcilier avec la partie du public qui les boycotte et qui aime le cirque traditionnel mais qui n’y va plus à cause de la présence animale.

Est-ce que vous pouvez nous affirmer qu’en grande majorité les animaux sont bien traités dans les cirques ?

En grande majorité certainement, mais pas partout. 100%, c'est impossible. Ce serait un mensonge absolu. C’est malheureusement la thèse que défendent certains grands cirques. Ils couvrent les agissements de certains petits et moyens cirques qui ne devraient pas avoir des animaux et qui en ont dans un seul but de se faire passer pour des cirques. Ils se servent du métier comme une façade pour couvrir d’autres choses. Les animaux font partie de cette malheureuse mascarade.

Vous souhaitez que la France finisse par interdire aussi les cirques avec animaux comme 41 pays dans le monde, dont 19 en Europe et l’Irlande qui l’a fait, il y a quelques jours ?

Je ne le souhaite pas, mais je pense que ça va arriver. Ce que je souhaite, c’est que tous les cirques fassent la démarche de renoncer eux-mêmes. Il ne faut pas leur jeter la pierre. Je comprends que ce soit compliqué pour eux de faire cette démarche, mais elle est indispensable aujourd’hui malheureusement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bien-être animal

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.