VIDEO. Les conditions d'élevage terrifiantes des dindes de Noël

L214 a diffusé des images d'un élevage intensif du repas le plus consommé à Noël.

BRUT

Derrière le repas de Noël le plus populaire du monde, des conditions d'élevage cauchemardesques. Parmi les 4 millions de dindes qui sont produites en ce mois de décembre, près de 97 % n'ont jamais vu la lumière du jour. Sur des images diffusées par l’association de protection animale L214, on peut apercevoir des milliers de volatiles entassés dans un hangar. Dans ces élevages intensifs, on compte en moyenne 8 dindes par mètre carré. Une forte densité qui augmente l'agressivité entre les bêtes. Certaines sont blessées, infectées, partiellement déplumées. Dans ces élevages insalubres, le sol est jonché d'une croûte d’excréments et de cadavres de dindes piétinés par les autres.

Abattues avant la fin de leur croissance

Ces conditions d'élevage peuvent entraîner de graves pathologies chez les volatiles comme des diarrhées, des dermatites ou des difficultés respiratoires. À la fin de leur croissance, les dindes peuvent peser plus de 20 kilos. Mais celles-ci sont abattues bien plus jeunes - après 90 à 130 jours passés dans l'élevage - afin d'avoir des volailles de 4 ou 5 kilos pouvant rentrer dans les fours traditionnels.

VIDEO. Les conditions d\'élevage terrifiantes des dindes de Noël
VIDEO. Les conditions d'élevage terrifiantes des dindes de Noël (BRUT)