Des tueurs de phoques au Touquet

Alors qu'un phoque a une nouvelle fois été retrouvé mort, abattu par balle, dans le Pas-de-Calais, l'association Sea Shepherd promet 10 000 € en échange d'information sur les malfaiteurs.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Une décharge de fusil de chasse en plein corps. Un phoque a été retrouvé mort sur la plage du Touquet (Pas-de-Calais), le troisième depuis le début de l'année. Les associations de protection de la nature s'indignent. En janvier dernier, même scénario sur une autre plage du nord de la France : un phoque abattu par balle a été découvert par un promeneur.

10 000 € de récompense

Faute de témoignage, l'association Sea Shepherd, qui a porté plainte, offre une récompense de 10 000 € à qui donnera des informations. Ils soupçonnent les braconniers pêcheurs, qui voient un concurrent redoutable en cette espèce qui se nourrit de poissons. Disparus dans les années 1970, les phoques, espèce désormais protégée, sont de retour. Une colonie de 750 individus profite actuellement des bancs de sable de la côte d'Opale, une étape essentielle pour cette espèce qui vient se reconstituer avant la migration vers le Grand Nord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bien que ses effectifs restent faibles, estimés entre 400 et 500 individus adultes, le phoque veau-marin est classée “Quasi menacée” en France, car elle bénéficie des échanges avec les colonies voisines et la tendance actuelle de sa population est en augmentation. 
Bien que ses effectifs restent faibles, estimés entre 400 et 500 individus adultes, le phoque veau-marin est classée “Quasi menacée” en France, car elle bénéficie des échanges avec les colonies voisines et la tendance actuelle de sa population est en augmentation.  (AFP)