Pas-de-Calais : la traque aux tueurs de phoques

Une récompense de 10 000 euros est offerte par une association pour motiver des éventuels témoins de massacres de phoques dans le Pas-de-Calais. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Depuis janvier, trois phoques ont été abattus dans des circonstances troubles dans le Pas-de-Calais, un acte qualifié de barbare. L'ONG Sea Shepherd propose 10 000 euros pour motiver d'éventuels témoins. "Ce n'est pas la première fois qu'on retrouve des phoques morts, des phoques échoués, victimes du trafic ou des actions humaines", explique Jean Bottequin, coordinateur de Sea Shepherd 59.

Une pratique peu répandue en France

Un phoque a été retrouvé mort sur le sable d'Oye-Plage (Pas-de-Calais), il avait reçu un coup de fusil en pleine tête. Deux autres, découverts au Touquet (Pas-de-Calais), portaient des traces de coups violents. L'association propose donc une récompense pour retrouver les coupables au plus vite, une pratique peu répandue en France. Une enquête a été ouverte. Pour l'heure, les policiers privilégient la piste d'un acte commis par des pêcheurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un phoque, abattu sur une plage du pas-de-Calais.
Un phoque, abattu sur une plage du pas-de-Calais. (FRANCE 3)