211 nouvelles espèces découvertes dans l'est de l'Himalaya

Des nouvelles plantes ont été trouvées, mais aussi des poissons qui marchent ou des singes qui éternuent sous la pluie.

France 2

Ils étaient cachés depuis des semaines au pied des montagnes, nichés dans les forêts ou immergés dans les lacs de l'Himalaya. Des animaux surprenants apparaissent au grand jour. Parmi eux, le danionella dracula ou poisson-vampire. Il fait partie des 26 nouvelles espèces de poissons recensées par le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Cinq à sept millions à découvrir

211 espèces ont été découvertes ces cinq dernières années dans cette région du monde. Comme ces poissons capables de rester quatre jours à l'air libre et de ramper sur la terre ferme. Ou encore une grenouille aux yeux bleus. "On décrit chaque année  entre 18 et 20 000 nouvelles espèces de plantes, de champignons et d'animaux. C'est énorme parce que c'est beaucoup tous les jours, et c'est peu parce qu'on pense qu'il en reste encore entre cinq et sept millions à découvrir", témoigne le professeur Philippe Bouchet, du muséum national d'Histoire naturelle. Les découvertes de mammifère sont plus rares. Le dernier en date, un singe de Birmanie qui éternue à chaque fois qu'il pleut.

Le JT
Les autres sujets du JT
Cette photo, publiée par le WWF le 6 octobre 2015, montre une grenouille aux yeux bleus découverte dans l\'est de l\'Himalaya.
Cette photo, publiée par le WWF le 6 octobre 2015, montre une grenouille aux yeux bleus découverte dans l'est de l'Himalaya. (SANJAY SONDHI / WWF / AFP)