Cet article date de plus d'un an.

Désintox. Non, la retraite des présidents n'a pas encore été supprimée par Macron ?

Publié
Article rédigé par Désintox - Arte
France Télévisions
Dans un tweet datant du 23 mars, le député de la majorité Stéphane Vojetta a partagé un visuel du magazine Capital, évoquant les retraites des deux derniers présidents, ainsi que celle d’Emmanuel Macron.

D’où vient l’intox ?
 
Dans un tweet datant du 23 mars, le député de la majorité Stéphane Vojetta a partagé un visuel du magazine Capital, évoquant les retraites des deux derniers présidents, ainsi que celle d’Emmanuel Macron. Alors que Nicolas Sarkozy est crédité de 11 400 euros de pension et François Hollande de plus de 15 000 euros, l’actuel locataire de l’Elysée se voit promettre… 0 euro de pension.  Ce que Capital explique ainsi : «Le chef de l’Etat a par avance renoncé à la dotation de retraite des ex-présidents. Et il n’a pas eu d’autres mandats.»
 
Ce qui est vrai, c'est que fin 2019, alors que l'exécutif souhaitait réformer les retraites vers un système à points, l’entourage d’Emmanuel Macron avait annoncé dans le Parisien que le Président renonçait au régime spécial des présidents et entendait le modifier. 
Selon l’article 19 de la loi du 3 avril 1955, il est attribué aux anciens présidents de la République française, sans aucune durée de cotisation exigée, une dotation annuelle de quelque 6 200 euros bruts par mois.
 
Un an plus tard, à l'automne 2020, l'Elysée, interrogé par Challenge sur l'avancement de la promesse évoquait un décret en cours d'élaboration.
Sauf qu'aujourd'hui, rien n'a été fait. Mi-février, l'Elysée assurait à l’Opinion que l'engagement tenait, et était lié à la réforme des retraites en cours. Mais aucune mesure dans le texte n’évoque le dispositif de retraite des présidents. Interrogé par Désintox, l'entourage d'Emmanuel Macron n'a pas donné davantage de précisions.
 
Tant et si bien que plus de 3 ans après, l'engagement du président de renoncer à son régime très spécial n'est toujours qu'une promesse... qui n'a encore été suivi d'aucun effet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.