Cet article date de plus de six ans.

VIDEO. Routiers: des actions coups de poing avant les négociations

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les routiers ont multiplié les opérations de blocages des routes et des sites industriels ce lundi 19 janvier. Après une matinée compliquée, la circulation est redevenue normale dans la soirée.

Les routiers maintiennent la pression. Avec 720 kilomètres de bouchons au plus fort de la mobilisation ce lundi 19 janvier, les routiers ont réussi à montrer leur force aux patrons, à la veille de négociations sur les salaires.

À Rouen, Caen, ou encore Nantes, les abords de la ville étaient saturés de camions à l'arrêt. "On bloque tous les camions de marchandises, ce qui nous permet d'avoir un moyen de pression sur les employeurs", a expliqué au micro de France 3 Alain Bourneuf, membre de la CGT Transports de Sarthe et Mayenne.

"220 heures de travail par mois"

Les routiers se mobilisent pour leurs salaires, qui n'ont pas été revalorisés depuis deux ans. "On est sur des 200 heures, donc systématiquement par les heures effectuées, le salarié est au-dessus du SMIC. Mais vous imaginez 220 heures de travail par mois ?", demande Jean-Marc Lambert, responsable de la CGT Transports en Normandie.

"Nos entreprises souffrent de graves déficits de compétitivité, dans une Europe plus libéralisée qu'harmonisée", explique Nicolas Polissen, délégué général FNTR.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.