Vente de lunettes sur internet : rééquilibrer les prix ?

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 16/12/2013Durée : 00h50

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La loi Hamon repasse devant le Palais-Bourbon cet après-midi et elle s'attaque au marché de l'optique. Nous payons nos lunettes bien plus cher que les autres pays européens. Le texte prévoit de favoriser la vente sur internet pour faire jouer la concurrence. Les opticiens estiment que des milliers d'emplois sont en danger.

Ce matin, chez cette opticienne parisienne, cette femme vient acheter de nouvelles lunettes. Conseil sur le look, mais surtout, mesure de l'écartement des pupilles pour adapter les lunettes. Un service complet, mais très cher en France. En moyenne, un Espagnol dépense 175 euros la paire de lunettes un Italien 215, les prix montent en Angleterre et en Allemagne, mais la France est loin devant: 470 euros la paire, 50 % de plus que la moyenne européenne. Des clients se tournent vers Internet. Cet homme prend lui-même les mesures en envoyant une photo sur un site Internet. Le vendeur en ligne la reçoit, traite la commande. C'est en moyenne 3 fois moins cher qu'en boutique.

Nous avosn les mêmes fournisseurs et des opticiens diplomés.

C'est ce type de solution que pourrait promouvoir le projet Hamon. Il propose que les ophtalmologistes indiquent l'écartement des yeux sur leur ordonnance. Mais pour les opticiens, ce n'est pas un travail de qualité.

Au-delà de cette mesure, il faut aussi l'angle d'inclinaison, la longueur du nez. Toutes ces choses-là ne peuvent pas être faites par un logiciel.

Dans les pays où la vente de lunettes sur Internet est développée elle ne représente qu'environ 3 % du marché.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==