Cet article date de plus de huit ans.

Ukraine : mines illégales de charbon à Donetsk

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Avec la chute de lanoukovitch, c'est tout un système qui s'effondre. On a beaucoup parlé de la corruption et de l'économie parallèle. Comme dans les mines de charbon illégales de Donetsk, dans l'Est, qui emploient des centaines d'ouvriers pour un salaire de misère.

Ce sont les trésors de l'ancien empire soviétique. Dans la plaine du Donbass, voici les seuls sommets : les terrils. Des dizaines de mines de charbon dressées vers le ciel.

Là on approche des mines illégales, tu vas en voir plein.

Dans l'est de l'Ukraine, qu'importe la façon de creuser. Un habitant nous fait découvrir ces galeries d'une autre époque. A peine soutenues par des rondins de bois.

Ça c'est un casque de mineur. Cette galerie a dû s'effondrer. L'argent que rapportent ces mines ne va pas dans les caisses de l'Etat. Ça va directement dans la poche des dirigeants de notre pays.

Des centaines de mineurs meurent chaque année dans ces sous-sols. Mais l'information est bien souvent passée sous silence car, selon les habitants, parmi ceux qui tirent profit de cette activité très lucrative figurerait le fils de l'ex-Président lanoukovitch.

500 mètres plus loin, nous rencontrons ces "gueules noires" tout juste remontées de l'enfer.

Je crois qu'on a 600 kilos.

Ils affirment gagner 10 euros, par jour, parfois un peu plus.

On ne vit pas, on survit.

Conscients aussi d'enrichir ceux qui les exploitent.

Sans la complicité des autorités, il n'y aurait pas de mines illégales Nous, qu'est-ce qu'on peut faire ? Ça fait vivre nos familles. Si lanoukovitch les avait fermées, il n'aurait pas été élu Président.

Les camions de charbon circulent ouvertement a travers champs. 10 % de la production du pays serait ainsi détournée par des dirigeants corrompus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.