Travail le dimanche : assouplir la réglementation existante ?

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 02/12/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Le rapport Bailly sur le travail du dimanche propose d'assouplir la loi. Le nombre de dimanches autorisés passerait de 5 à 12. Les magasins d'ameublement, tels Ikea ou Conforama, devraient fermer.

Les manifestations des centres équestres ont causé des bouchons. Le mouvement des routiers marque le pas.

En Ukraine, le gouvernement est assiégé par les barricades. Vladimir Poutine s'en mêle. On sera en direct sur place avec Alban Mikoczy.

Près de 6 Français sur 10 rêvent de désintoxication numérique. Certains franchissent le pas pour un an ou pour un week-end.

Voyage sur le site le plus célèbre d'Amérique du Sud. Le Corcovado, symbole de Rio, et sa statue majestueuse. Son histoire est surprenante. Bienvenue à tous. Après les manifestations, les débats, ce rapport-la était très attendu. Jean-Paul Bailly a rendu au gouvernement ses préconisations sur le travail du dimanche. La fermeture doit rester la règle, mais il faut lâcher du lest.

Le rapport Bailly réaffirme une règle, le dimanche est un jour chômé Il préconise le maintien de certaines dérogations. Il permet même l'ouverture des magasins 12 dimanches par an au lieu de 5 actuellement. Les grandes surfaces d'ameublement n'auraient plus le droit d'ouvrir le dimanche. En attendant que la loi tranche, une autorisation d'ouverture temporaire serait accordée.

On continuera a se battre pour arriver a une autorisation sur l'année.

On franchit un pas supplémentaire vers la fin du repos dominical sous la pression des grands groupes de distribution.

Autre objectif du rapport : rendre plus claires les règles régissant les zones où les ouvertures sont autorisées. Dernière question, celle des droits des salariés. Tous devraient travailler sur la base du volontariat et recevoir en compensation un jour de repos dans la semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==