Thaïlande : en stage de soigneur d'éléphants

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 13/02/2014Durée : 00h38

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Les vacances avec une découverte. On connaît les safaris en Afrique, la plongée au milieu des poissons. Voici la rencontre avec les animaux. Une semaine pour les approcher et comprendre leur mode de vie. Voici l'exemple des éléphants. Cela se passe en Thaïlande aux abords de la rivière KwaT.

Les éléphants ont la peau épaisse, mais quand ils se font piquer par des insectes, ils se grattent. Grattage, donc, puis aspersion de poussière, censée les protéger. On apprend beaucoup de choses sur les éléphants dans ce camp de ThaTlande dédié aux pachydermes traumatisés ou trop vieux pour travailler.

Nous travaillons pour les éléphants, pas l'inverse. Les gens qui viennent ont un contact avec eux. Ces animaux sont intelligents.

On y accueille des stagiaires pour 270 euros par mois, comme Lise, Savoyarde de 32 ans. Chaque matin, les stagiaires et des visiteurs nourrissent les éléphants. 350 kg quotidiens, pour 9 bêtes, dont 2 mâles, un adulte et un jeune.

Johnny a 7 ans. Il voit Rumsy comme son papa. Quand il sera plus âgé, il voudra montrer qu'il est le mâle dominant. Il faudra faire attention aux conflits.

Les plus vieux, comme cette femelle née en 1936, sont nourris de boules de riz gluant.

Dans la forêt, elle ne pourrait pas survivre. Vers 6.

65 ans, les éléphants perdent leurs dernières dents. Pendant la saison sèche, ils meurent de faim. Quand un éléphant meurt, les autres viennent le voir. Ils déposent des brins sur lui et restent une journée. Ils pleurent puis ils partent.

Dans la nature, Lam Duan aurait été promise a la mort. Elle a 58 ans, encore ses dents mais elle est aveugle. Il s'est créé un lien fort entre Lam Duan et cette ex-stagiaire japonaise qui, depuis 2 ans, a voué sa vie à cette handicapée de 3 tonnes.

C'est comme ma fille, je suis très attachée à elle. Elle a commencé à me faire confiance.

Pour l'heure, Nasiak amène sa protégée au bain. Les éléphants adorent ça: ils s'aspergent, boivent quotidiennement leurs 150 litres d'eau, acceptent d'être montés et nettoyés. Pour les stagiaires, la récompense d'une journée à leur service.

Pour les stagiaires, c'est une expérience inoubliable. Mais pour Pôle Emploi, cela n'a pas grande valeur, le marché des cornacs en France étant limité.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==