Cet article date de plus de huit ans.

Temps partiels : changements à l'étude

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

En une semaine, le clip est vu par 10.000 personnes. Résultat, des centaines de messages et quelques entretiens.

Mais ce n'est pas la vidéo qui m'a permis de trouver un emploi. Cela a été une clé d'entrée pour l'entretien mais après, il faut se.

Attirer l'attention des recruteurs, c'est ce qu'a fait Fabrice. Il a fait le tour de son département à pied pour rencontrer des chefs d'entreprise. Une équipe de reportage l'accompagne.

Je suis un battant, je veux travailler.

Je verrai ce qu'on peut faire.

Malgré 500 CV distribués, des kilomètres parcourus et les articles dans les journaux, il ne décroche aucun rendez-vous. Si son action ne l'a pas sorti du chômage, il ne regrette pas.

Si on ne sort pas de l'anonymat, on n'est qu'un numéro. Si on sort de l'ordinaire, on se fait remarquer et les gens vous reconnaissent.

Pour Bernard, la reconnaissance des autres ne suffit pas. En 2009, ce directeur commercial affiche sa recherche d'emploi sur panneaux publicitaires. Le message séduit son actuel patron qui lui propose une embauche immédiate. D'après lui, la clé du succès est une campagne marketing mûrement réfléchie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.