Strasbourg : succès pour la "Zombie Walk"

a revoir

Présenté parMarie Drucker

Diffusé le 28/09/2013Durée : 00h20

Attention, le phénomène zombies débarque en France. Largement inspire des films d'horreur américains, il compte de nombreux adeptes notamment chez les adolescents. Le concept: se déguiser en mort-vivant et défiler dans les rues pour simuler une invasion.

C'est parti pour la 5e édition de la Zombie Walk de Strasbourg. 3.000 personnes défilant à la gloire de ces personnages de cinéma. Depuis quelques années, ces "marches de zombies" déplacent les foules. En centre-ville cet après-midi, toute une équipe de maquilleurs devait réveiller les morts.

Aaaaaahhhh ! C'est pas très reconnu par le monde du cinéma, mais il y a du public. Et ça grandit, il y a même des parcs d'attractions zombies au Japon.

Quand on est dans la rue, on peut faire ce qu'on veut.

La "zombie mania" vient des Etats-Unis et est inspirée par le cinéma. Témoin, le succès de "World War 2". Le phénomène a envahi les jeux vidéo, les séries TV et les BD. "Walking Dead" a près de 2 millions de lecteurs dans le monde. Une culture du morbide devenue un business, qui attire de plus en plus de jeunes. Etienne et ses amis ont découvert cet univers à l'adolescence. Aujourd'hui, étudiant en cinéma, il adore l'horreur et les frissons.

J'aime autant le suspense que le gore ou les films de possession ou de zombies, les films de monstres, de psychopathes.

Un public de plus en plus accro aux sensations fortes.

"American Nightmare".

Oh, je l'ai pas vu. C'est bien.

Les gens ont envie de dépasser leurs limites et ça fait une nouvelle mode. De plus en plus de films d'horreur poussent les limites du corps humain, de la psychologie.

Une mode inquiétante pour les plus jeunes.

S'il prend un tel phénomène comme quelque chose de ludique, avec de la distance, il n'y a pas trop à s'inquiéter. Il faut s'inquiéter si l'adolescent commence "à s'y croire".

En 5 ans, une petite dizaine de villes en France ont succombé a la "zombie mania", et ce n'est peut-être pas fini.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==