VIDEO. Le Maire : le droit de vote des étrangers est le "dernier clou sur le cercueil de la nation"

Sur France 2, l'ancien ministre UMP s'est déclaré hostile à la proposition de campagne de François Hollande, renouvelée à l'occasion du 14-Juillet.

FRANCE 2

Le droit de vote des étrangers ? C'est le "dernier clou sur le cercueil de la nation", estime l'ancien ministre UMP Bruno Le Maire, mardi 15 juillet sur France 2. Le débat a été relancé par François Hollande, la veille, qui a renouvelé sa proposition de campagne.

Cette réforme "va diviser à nouveau les Français" et sera "le dernier clou sur le cercueil de la nation, a ajouté le député de l'Eure. Soit on choisit le communautarisme, on va vers ce droit de vote, on divise les Français (...) soit au contraire, on parle de reconstruire la nation française, de garantir son unité."

François Hollande a expliqué lundi qu'il avait décalé la mesure après les élections municipales, pour ne pas être suspecté d'électoralisme. Cela ne convainc pas Bruno Le Maire : "Je me dis que la dernière planche de salut trouvée par François Hollande est de faire monter le Front national pour garantir sa réélection."

L\'ancien ministre UMP Bruno Le Maire lors d\'un discours au Campus des jeunes populaires, le 3 septembre 2011 à Marseille (Bouches-du-Rhône).
L'ancien ministre UMP Bruno Le Maire lors d'un discours au Campus des jeunes populaires, le 3 septembre 2011 à Marseille (Bouches-du-Rhône). (LIONEL BONAVENTURE / AFP)