Sri Lanka : salariées "garanties sans grossesse"

Il est indiqué "garanties sans grossesse" sur le dossier de femmes sri lankaises qui partent travailler comme domestiques dans les pays du Golfe. Un contraceptif leur est injecté parfois à leur insu.

FRANCE 2

À Colombo, la capitale du Sri Lanka, vous pouvez prendre un vol direct une dizaine de fois par jour vers à peu près tous les pays du Golfe (Arabie saoudite, Koweït, Qatar...). Ces avions emmènent chaque année 250 000 Sri lankais travailler dans la péninsule arabique. Il y a des ouvriers mais aussi des femmes de ménage ou des cuisinières. Elles partent pour deux ans minimum, c'est un déchirement pour les familles.

Injection d'un contraceptif puissant

Mais depuis quelque temps, toutes ces femmes racontent la même histoire. Avant de partir, on leur a injecté un mystérieux médicament. Il s'agirait d'un contraceptif puissant, officiellement pour éviter un rapatriement coûteux en cas de grossesse, mais les témoignages font aussi état de harcèlement sexuel et parfois de viol dans les pays du Golfe. Dans le centre-ville, des dizaines et des dizaines d'agences recrutent des travailleuses. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Il est indiqué \"garanties sans grossesse\" sur le dossier de femmes sri lankaises qui partent travailler comme domestiques dans les pays du Golfe.
Il est indiqué "garanties sans grossesse" sur le dossier de femmes sri lankaises qui partent travailler comme domestiques dans les pays du Golfe. (Capture d'écran France 2)