Paris : la manifestation contre les violences faites aux femmes a réuni 18 000 personnes selon la police

Publié Mis à jour
Paris : la manifestation contre les violences faites aux femmes a réuni 18 000 personnes selon la police
France 3
Article rédigé par
C.Cuello, G.Basle, M.Marini - France 3
France Télévisions

La marche contre les violences faites aux femmes a réuni à Paris 18 000 personnes selon la police, et 50 000 selon les organisateurs, samedi 20 novembre. La marche "Nous toutes" intervient deux ans après le Grenelle contre les violences conjugales.

Le violet est désormais la couleur de la dénonciation des violences faites aux femmes. 18 000 manifestants se sont réunis dans l'après-midi du samedi 20 novembre, à Paris, essentiellement des femmes. Pour elles, les pouvoirs publics n'en font pas assez. "Les lois ne sont pas appliquées, les moyens ne sont pas mis en place. À l'heure actuelle, il y a seulement 360 millions d'euros qui sont dédiés à la lutte contre les violences", dénonce Marylie Breuil, du collectif "Nous toutes".

Des mots qui blessent et humilient

Parmi le cortège, beaucoup de victimes étaient présentes. L'une des manifestantes, n'est pas près d'oublier ce qui lui est arrivé récemment dans un bus. "J'avais un homme à ma gauche et j'étais coincée contre la fenêtre. Il prenait beaucoup de place avec ses jambes (...) il se rapprochait de moi, jusqu'à glisser sa main entre sa cuisse et la mienne", témoigne-t-elle. Le harcèlement, une autre forme de violence, est quotidien pour de nombreuses femmes, avec des mots qui blessent et humilient.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.