Féminicides : un rassemblement silencieux à Paris en mémoire des 100e et 101e victimes de l'année

Des dizaines de manifestations sont prochainement organisés dans tout le pays, à l'occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un rassemblement en mémoire des 100e et 101e victimes de féminicides en France depuis le début de l'année, mardi 16 novembre 2021 à Paris. (JULIEN DE ROSA / AFP)

Une petite centaine de personnes se sont rassemblées à Paris, mardi 16 novembre, à l'appel du collectif #NousToutes, en mémoire des 100e et 101e victimes de féminicides depuis le début de l'année 2021. En silence et dans une ambiance recueillie, les participants, majoritairement des femmes, se sont réunis aux abords du Panthéon. Munis pour la plupart d'une bougie, ils ont formé un cercle vers 20 heures, "pour rendre hommage à toutes celles qui ont été assassinées et pour dénoncer le manque d'engagement du gouvernement pour lutter efficacement contre les violences masculines", selon le communiqué publié dans l'après-midi. Les militants se sont dispersés peu avant 21 heures.

Dans la journée de mardi, le collectif Féminicides par compagnon ou ex avait fait état sur Facebook des 100e et 101e féminicides de l'année 2021 en France. Selon le ministère de l'Intérieur, 146 femmes ont été victimes de féminicides, c'est-à-dire tuées par leur conjoint ou ex-conjoint en 2019, et 102 en 2020. Ce rassemblement s'est déroulé à quelques jours de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes (25 novembre). Autour de cette échéance, entre le 20 et le 27 novembre, "des dizaines de manifestations" sont prévues dans le pays, a précisé #NousToutes dans son communiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers #NousToutes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.