Dimanche en politique, France 3

Féminicide : les habitants du village de Sylvia Auchter encore sous le choc

Dimanche, 17 novembre, dans le Bas-Rhin, une marche blanche s'est tenue en mémoire de Sylvia Auchter, tuée de plusieurs coups de couteau par son mari dimanche dernier.C'esst le 131e féminicide depuis le début de l'année en France.

France 3

Le rose était sa couleur préférée. Sylvia Auchter avait 40 ans. Elle a été poignardée par son conjoint dimanche 10 novembre. 300 personnes lui rendent hommage une semaine plus tard dans son village du Bas-Rhin, Oberhoffen-sur-Mader. "C'est la 131e victime et ce n'est pas acceptable. Il en faut combien ?", explique un homme lors de la marche. Le maire du village, lui, se sent impuissant. "On ne sait pas comment vivent les gens chez eux. On reçoit toujours l'information trop tard", explique Günter Schumacher.

Obligée de se mettre en arrêt maladie pour cacher ses blessures

La fille de la victime, qui a vu mourir sa mère, a décidé de ne pas parler aujourd'hui. Mais elle expliquait mardi dernier qu'elle s'était tue pendant des années. "Plusieurs fois, elle avait le front ouvert, la lèvre en sang, une dent cassée, des bleus partout. À tel point qu'elle était obligée de mentir au travail et de se mettre en arrêt pour cacher ses blessures", évoquait Stella Guitton. Soupçonné du meurtre, le conjoint de Sylvia Auchter a été mis en examen et incarcéré.

131 femmes victimes de violences conjugales ont été tuées en 2019. Dimanche 17 novembre, dans le Bas-Rhin, une marche avait lieu en hommage à Sylvia Auchter. Cette femme de 40 ans a été poignardée sous les yeux de sa fille.
131 femmes victimes de violences conjugales ont été tuées en 2019. Dimanche 17 novembre, dans le Bas-Rhin, une marche avait lieu en hommage à Sylvia Auchter. Cette femme de 40 ans a été poignardée sous les yeux de sa fille. (France 3)