Droit des femmes : le fléau des mariages forcés

Le gouvernement aborde, mercredi 9 décembre en Conseil des ministres, le projet de loi contre le séparatisme. Ce dernier s'en prendra aux certificats de virginité et aux mariages forcés. Plusieurs milliers de femmes sont mariées de force chaque année en France.

France 2

Après plusieurs années de mariage forcé, une jeune femme, interrogée sous couvert d'anonymat par les équipes de France 2, a décidé de tenter le tout pour le tout. Violée par son futur mari dès l'âge de 16 ans, elle raconte les violences qu'elle a subies et l'impossibilité de dire non à ce mariage imposé, par peur des représailles, y compris celles de sa propre famille. Lors du premier confinement, la jeune femme s'est pourtant enfuie, laissant derrière elle deux enfants nés de cette union non consentie. 

200 000 femmes piégées dans un mariage forcé en France

Comme elle, plusieurs femmes se réfugient au sein de l'association Léa, qui apporte aide et soutien aux femmes victimes de violences conjugales. Tourner le dos à sa famille pour échapper à un mariage forcé, Saly Diop, élue à la mairie de Meaux (Seine-et-Marne), l'a fait. Elle raconte dans un livre son histoire et assure qu'il est possible de dire non pour accéder à une vie épanouissante. En France, 200 000 femmes seraient piégées dans un mariage forcé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Droit des femmes : le fléau des mariages forcés
Droit des femmes : le fléau des mariages forcés (France 2)