Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Suicides dans la police : le tabou se brise peu à peu

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans le Val-d'Oise, le suicide de deux fonctionnaires en septembre a profondément marqué leurs collègues et leur hiérarchie.

A l'appel du syndicat Alliance, et à un mois des élections professionnelles dans la police, une manifestation de policiers est prévue, jeudi 13 novembre à Paris. L'objectif est de dénoncer leurs conditions de travail. "L'administration laisse se paupériser ses services, dénonce Frédéric Lagache, numéro deux d'Alliance, cité par Le MondeIl y a un mal-être, un malaise et une démotivation policière." Une détresse qui s'illustre par l'augmentation des suicides dans la police : en 2014, 46 policiers se sont donné la mort, un record.

Aide psychologique pour les policiers du Val-d'Oise

Au micro de France 3, le frère d'un des deux policiers du Val-d'Oise qui se sont suicidés en septembre pointe du doigt la détérioration des conditions dans lesquelles il travaillait. Dans le département, ces suicides ont provoqué une onde de choc. Le soir des drames, la hiérarchie a décidé d'obliger les policiers à remettre leur arme à la fin de leur service, une première en France. Depuis, une aide psychologique est proposée aux fonctionnaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.