Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Quand le plan Juppé fait éclater l'union des syndicats, en 1995

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
France 5/francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

France 5 diffuse dimanche un documentaire intitulé "Syndicats, histoire d'un contre-pouvoir" retraçant les grandes heures du syndicalisme français.

France 5 diffuse, dimanche 1er mars, à 22h25, le documentaire Syndicats, histoire d’un contre-pouvoir. Grâce à des images d’archives, des témoignages de responsables politiques et de leaders syndicaux, ce film réalisé par Richard Michel et Elizabeth Drévillon, revisite l’histoire croisée des syndicats salariaux et patronaux, et propose un éclairage inédit sur la réalité d’aujourd’hui et l’avenir du syndicalisme français.

Après l’épisode 1 retraçant les années 1884–1980, le second volet 1981-2014  revient sur les espoirs après l’élection de François Mitterrand et les désillusions qui s’ensuivent. Il souligne la montée du capitalisme financier, de la mondialisation, des plans sociaux et du chômage en masse. Les luttes se radicalisent et les syndicats entrent dans une zone de turbulences. Comme le montre cet extrait, lorsqu’en 1995, le Premier ministre RPR Alain Juppé veut réformer la sécurité sociale et les retraites : les syndicats se mobilisent, et entraînent la plus importante grève depuis 1968.

Champ libre

Soulignant qu’il y avait des points positifs dans le plan Juppé, Nicole Notat, alors secrétaire générale de la CFDT, rompt l'union syndicale, et provoque la colère d'une partie de ses troupes. Ce soutien de la direction de la CFDT au Premier ministre laisse le champ libre à FO et la CGT. Les frères ennemis d'hier, Marc Blondel et Louis Viannet défilent côte à côte et mettent en scène une poignée de mains destinée à sceller la réconciliation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.