VIDEO. Patrick Sébastien : "Je ne veux pas être à la mode "

A l'occasion d'une émission consacrée au retour de l'esprit "populaire" en France, "Complément d'enquête" a rencontré l’animateur souvent critiqué pour son humour "ringard" mais qui rencontre un grand succès.

France 2/ Francetv info

Aujourd’hui, l’esprit "populaire" revient en force, en particulier dans le monde du spectacle. Une "France d’en bas" qui revendique son plaisir d’être ensemble et ne craint plus d’être qualifiée de ringarde, voire de vulgaire. Pour décrypter cette tendance, le magazine "Complément d’enquête", diffusé jeudi 29 mai à 22h15 sur France 2, est allé à la rencontre de l'animateur et humoriste Patrick Sébastien.   

Son style chaleureux et ses succès d’audience sont un pied de nez à tous ses détracteurs qui n'hésitent pas à le qualifier de "beauf". Adepte de la dérision, il fait pourtant danser la France entière avec son Petit bonhomme en mousse. Longtemps qualifié de "ringard", parfois critiqué pour ses prises de positions tranchées ou certains de ses sketchs, à l'image de celui réalisé avec Jean-Marie Le Pen en 1995, il inspire aujourd’hui les jeunes animateurs comme Cyril Hanouna.

Populaire ou populiste ? "Complément d’enquête" revient sur l’itinéraire d’un enfant de Brive-la-Gaillarde (Corrèze) parti de rien qui, avec ses shows et ses chansons, a bâti un empire du divertissement.

L\'animateur de télévision Patrick Sébastien à côté de son double de cire au Musée Grevin à Paris, le 29 janvier 2014.
L'animateur de télévision Patrick Sébastien à côté de son double de cire au Musée Grevin à Paris, le 29 janvier 2014. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)