VIDEO. La secrétaire d'Etat chargée de la Famille veut la disparition de la fessée

Une dizaine de pays européens ont banni la fessés par une loi, et en France, campagnes choc à la télévision et propositions de loi se multiplient sans succès. la secrétaire d'Etat chargée de la Famille veut légiférer

RAPHAELLE SCHAPIRA et HERVE POZZO - FRANCE 2

Les punitions infligées aux enfants sont à bannir. L'appel est lancé mardi 14 novembre par Laurence Rossignol, la secrétaire d'Etat chargée de la Famille, qui veut la disparition de la fessée, mais aussi des châtiments corporels d'une manière générale. Dans un entretien accordé à France 2, la secrétaire d'Etat veut une prise de conscience collective.

Un problème de dosage dans la violence

Une dizaine de pays européens ont banni la fessés par une loi, et en France, campagnes choc à la télévision et propositions de loi se multiplient sans succès. "Quand deux adultes se battent, on est légitime à intervenir, quand on voit un adulte martyriser un animal, on peut intervenir aussi, et quand on voit un enfant être sévèrement corrigé, on se heurte au principe de la liberté éducative" dit-elle

Peut-on alors intervenir lorsqu'un parent frappe son enfant, des hommes et femmes rencontrés mardi donnent leurs avis : un problème de dosage dans la violence pour certains. Parmi tous les châtiments corporels, c'est surtout la fessée qui fait le plus polémique.

Le JT
Les autres sujets du JT
illustration d\'une fessée donnée par un père
illustration d'une fessée donnée par un père ( MAXPPP)