VIDEO. Ils ont tout abandonné pour se lancer dans la restauration

Environ 63% des Français se disent prêts à une reconversion.

Anne Saurat-Dubois, Pascal Stelletta - France 2 et France 2 Marseille

Changer de vie, changer de métier : 63% des Français se disent prêts à une reconversion. Et l'une des pistes qui suscite le plus de vocation est la restauration. La télévision y est peut-être pour beaucoup mais le métier est rude, difficile.

Pourtant, ils sont nombreux à franchir le pas. France 2 a rencontré des hommes et des femmes, médecins, avocats ou ouvriers, qui ont tenté l'aventure. Sylvia était décoratrice pour le cinéma. Elle a tout lâché pour passer un CAP de cusine. Six mois plus tard, elle tient un restaurant à Paris qui fait le plein.

Au centre de formation Alain Ducasse, à Argenteuil (Val d'Oise), par lequel certains transitent, ils reprennent les bases : émincer la ciboulette, découper une pièce de volaille, connaître les produits de saison, etc. Jean-Michel était chef de projet dans l'audiovisuel. Il a décidé de faire de sa passion, son métier : "J'ai toujours été amateur de bonnes choses et de bon vin (...) du coup je me suis dit 'pourquoi pas' puisque la réorientation se présentait à moi". Mais la transition n'est pas sans risque. Au cours de la première année, un restaurant peut fermer à n'importe quel moment.

Près de 63% des Français se disent prêts à une reconversion. Et l\'une des pistes qui suscite le plus de vocation est la restauration.
Près de 63% des Français se disent prêts à une reconversion. Et l'une des pistes qui suscite le plus de vocation est la restauration. (H JONES / CULTURA CREATIVE / AFP)