VIDEO. 4 600 euros par mois pour repeupler les déserts médicaux

La ministre de la Santé veut garantir aux jeunes médecins généralistes qui iront s'installer dans les déserts médicaux un salaire minimum de 55 000 euros par an. France 2 est allé à la rencontre des médecins concernés.

France 2 - Nabila Tabouri, Francis Mazoyer, Philippe Dumail et Pascal Caron

SOCIETE - Marisol Touraine veut garantir aux jeunes médecins généralistes qui iront s'installer dans les déserts médicaux un salaire minimum de 55 000 euros par an, soit environ 4 600 euros par mois. "Un jeune médecin doit gagner 55 000 euros dans l'année. S'il n'arrive pas à ce plafond-là, on lui paiera la différence entre ce qu'il a gagné et 55 000 euros, ce qui lui permet d'avoir une forme d'assurance", a précisé la ministre de la Santé dans une interview à la chaîne M6 qui sera diffusée dimanche soir dans l'émission "Zone interdite". France 2 est allé à la rencontre des médecins concernés pour avoir leur avis sur cette proposition.

"Nous allons mettre en place ce que nous appelons des postes de praticiens territoriaux de médecine générale", a indiqué Marisol Touraine. "Ce sont des médecins libéraux qui (...) après leur sortie de l'internat, iront s'installer dans un territoire sensible, isolé et seront accompagnés financièrement pendant deux ans", a-t-elle expliqué.

"C'est dès 2013 que ces praticiens territoriaux de médecine générale seront installés. Il y en aura 200 l'année prochaine", a-t-elle ajouté. Le financement de ces médecins est prévu dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS). "A nous de faire en sorte qu'ils aillent à des endroits où ils sont attendus par la population avec une particulière impatience", a-t-elle dit. La ministre doit détailler courant décembre son plan de lutte contre les déserts médicaux.

 

 

Un tensiomètre sur le bureau d\'un médecin à Godewaersvelde (Nord), le 25 septembre 2012.
Un tensiomètre sur le bureau d'un médecin à Godewaersvelde (Nord), le 25 septembre 2012. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)