Cet article date de plus de six ans.

Vidéo 13h15. Frédéric Mitterrand : "La France est un pays fantastique !"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
13h15 le dimanche. Frédéric Mitterrand : "La France est un pays fantastique"
Article rédigé par
France Télévisions

Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture de Nicolas Sarkozy de 2009 à 2012, parle avec enthousiasme des atouts de la France tout en rappelant que "la Terreur est dans notre inconscient collectif"… Extrait de "13h15 le dimanche" du 10 janvier.

Existe-t-il une forme de nostalgie de la France d'avant ? "On est très performants dans les télécommunications, on a des ingénieurs incroyables… Qu'on arrête de toujours parler des choses qui ne fonctionnent pas", répond Frédéric Mitterrand à Laurent Delahousse dans le cadre de la collection "Une histoire française" du magazine "13h15 le dimanche"

"Il y a plein de choses qui fonctionnent. Vous avez vu le nombre de prix Nobel que nous avons en France ? C'est incomparable avec la densité d'une population de 60 millions d'habitants. On a un prix Nobel de littérature tous les cinq ans… La France est un pays fantastique !" ajoute le ministre de la Culture et de la Communication de Nicolas Sarkozy de 2009 à 2012.

"Des choses magnifiques et terribles…"

Il faut donc être optimiste et avancer en étant plutôt fiers de nos richesses ? "Le fait d'être optimiste ne veut pas dire être angélique. Je suis toujours partagé, car la France est porteuse de choses absolument magnifiques et aussi de choses terribles. La Terreur est dans notre inconscient collectif… " tient cependant à préciser le neveu de l'ancien président de la République François Mitterrand.

Frédéric Mitterrand précise ensuite son analyse : "C'est en France qu'il y a eu la Saint-Barthélemy, la Terreur révolutionnaire, la Milice ou les massacres à la Libération… Il y a quelque chose dans notre pays contre quoi il faut se battre et contre quoi il faut apporter un message de culture, de paix et de partage."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.