Cet article date de plus d'onze ans.

Une erreur de Randstad contraint des intérimaires à rembourser des trop-perçus

La société d'intérim admet une erreur dans l'attribution de primes et demande leur remboursement, après 15 mois de versements erronés. Des dizaines d'intérimaires sont concernés à Montbéliard.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

L'erreur concerne 72 intérimaires employés par l'équipementier Siédoubs de Montbéliard, via Randstad. Ils vont devoir rembourser des trop-perçus
atteignant des centaines voire des milliers d'euros. En cause, une erreur technique de la société d'intérim, qui a transformé une prime d'équipe journalière en prime horaire, pendant 15 mois. Une information révélée par France Bleu Belfort-Montbéliard.

Randstad reconnaît son erreur mais demande aux employés
concernés de rembourser ce trop-perçu. La CGT a déjà reçu une dizaine de
plaintes d'intérimaires qui se voient contraints de
signer une reconnaissance de dette.

Des milliers d'euros à rembourser

Beaucoup craignent de ne pouvoir faire face,
à l'instar de Delphine : en contrat depuis avril 2011, elle doit rembourser 4.300
euros. Randstad a promis de recevoir chaque salarié
individuellement et de proposer un échelonnement des remboursements, au vu de l'importance
des sommes réclamées.


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.