Moussa, victime d'un règlement de comptes à Trappes ?

La ville des Yvelines est en deuil après la mort du jeune Moussa tué dans une fusillade vendredi 1er mai. France 2 revient sur les faits.

France 2

Une fusillade survenue vendredi 1er mai à Trappes (Yvelines) a coûté la mort à Moussa, un garçon de 14 ans. La ville est sous le choc. Samedi après-midi, un rassemblement s'est tenu pour lui rendre hommage.

"Il était dans ma classe. Ça a toujours été une personne gentille, attentionnée", raconte l'une de ses camarades. Pour les proches, les amis, les habitants du quartier, ici c'est l'indignation qui règne. "C'est un petit qui n'a rien fait (...) qui se fait tirer dessus", ajoute une habitante.

"Un gentil gamin"

Il discutait avec des amis au pied d'un immeuble quand une voiture noire s'arrête devant le square Albert Camus. L'un des hommes à bord sort du véhicule et tire sur le groupe. Moussa s'effondre.

"Un gentil gamin", selon la principale du collège où il était scolarisé. Pas connu des services de police, Moussa est-il la victime d'une balle perdue ? Depuis plusieurs semaines, la ville de Trappes est le théâtre de règlements de comptes entre bandes rivales. Des tirs avaient déjà éclaté voilà deux semaines dans le quartier, sans faire de victimes. "On ne peut pas exclure qu'il y ait eu une guerre de territoire pour du trafic de stupéfiants", confirme le commissaire Jean-Marie Salanova.

Lundi 4 mai, une nouvelle marche blanche est organisée pour Moussa.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le jeune Moussa tué à Trappes
Le jeune Moussa tué à Trappes (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 2)