Toulouse : Hollande évoque "la fin d’une insupportable angoisse"

Le candidat socialiste à l’élection présidentielle a pris la parole une heure seulement après l’assaut du RAID contre l’appartement Mohamed Merah. Il a salué le "courage des forces de sécurité" en estimant que "la République (était) toujours la plus forte".

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

François Hollande a commencé par affirmer que "la mort de Mohamed Merah (venait) de mettre un terme à une insupportable angoisse" . Il a tenu "à saluer le courage et la détermination du raid et de toutes les forces de sécurité après une opération […] éminemment risquée".

Le candidat socialiste a exprimé sa "solidarité à l’égard des policiers blessé" en affirmant qu’il ne pouvait "qu’avoir une pensée à l’endroit des victimes de ce tueur et de leurs familles endeuillées".

François Hollande a ajouté que "cette épreuve (rappelait) que la lutte contre le terrorisme (était) un combat de tous les instants et qu‘il ne (pouvait) admettre aucun relâchement ni aucune faiblesse" . Il a conclu cette courte prise de parole en déclarant que "la République (était) toujours la plus forte". "Elle l’a montré [...] Elle sait se dresser sans rien perdre de ses valeurs contre ses pires adversaires" , a conclu François Hollande.