Strasbourg : des caméras de vidéosurveillance pour verbaliser les automobilistes

Depuis lundi 27 mai, 143 caméras de surveillance dédiées à la gestion du trafic de Strasbourg (Bas-Rhin) servent désormais à verbaliser les automobilistes. Un moyen pour la police municipale de surveiller les comportements à risque.

FRANCE 2

Chaque jour, les policiers municipaux de Strasbourg (Bas-Rhin) dressent plusieurs dizaines de contraventions, mais désormais, ils pourront aussi le faire à distance. Dans un centre de contrôle, un agent scrute les images des caméras de vidéosurveillance pour traquer les comportements à risque des automobilistes. "Vous avez l'image générale, le zoom sur la plaque d'immatriculation, et à partir de là, comme si l'agent était sur le terrain, il remplit son PV", explique Joseph Muller, chef du service police municipale de Strasbourg.

Une surveillance qui divise

"C'est rapide, et on a une vision globale de Strasbourg. Un seul agent peut changer constamment de secteur et il peut intervenir très rapidement", ajoute Yves Laigle du service de la régulation automatique de la circulation. Une surveillance décuplée dans les rues de Strasbourg qui divise pourtant les automobilistes. La ville se défend en arguant qu'il ne s'agit pas d'une répression à outrance, mais d'une mesure de sécurité pour les piétons et les cyclistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des véhicules pris dans les embouteillages au niveau du péage de Virsac (Gironde), le 16 août 2008.
Des véhicules pris dans les embouteillages au niveau du péage de Virsac (Gironde), le 16 août 2008. (PIERRE ANDRIEU / AFP)