Sécurité routière : une ceinture mal ou pas attachée est à l'origine de 20 % des "personnes tuées dans un véhicule" en 2016

La sécurité routière lance une nouvelle campagne de prévention. Sa cible : la ceinture de sécurité. En 2016, 354 personnes sont décédées parce qu'elles étaient mal ou pas attachées. 

Des véhicules en collision lors d\'un test sur le port de la ceinture de sécurité, à la délégation de la sécurité routière, le 7 novembre 2017 à Paris. 
Des véhicules en collision lors d'un test sur le port de la ceinture de sécurité, à la délégation de la sécurité routière, le 7 novembre 2017 à Paris.  (BERTRAND GUAY / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Une ceinture de sécurité mal ou pas attachée est responsable de 20 % des "personnes tuées dans un véhicule (tourisme, utilitaires, poids lourds)" en 2016. Cela équivaut à 354 personnes, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur transmis à franceinfo vendredi 17 novembre, à l'occasion de la nouvelle campagne sur le port de la ceinture de sécurité qui commence dimanche 19 novembre. Ce chiffre était de 381 personnes tuées en 2015, et 358 en 2014.

Obligatoire depuis 1973 à l'avant

En 2016, 154 829 contraventions ont été dressées pour non-port de la ceinture de sécurité par un conducteur ou passager. Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire depuis le 1er juillet 1973 à l'avant et le 1er octobre 1990 à l'arrière.

"Au départ très contesté, l'usage de cet accessoire s'est massivement imposé à tous comme une évidence (...) Pourtant, en 2016, le réflexe de boucler sa ceinture que l'on croyait définitivement acquis en 40 ans ne l'est pas pour l'ensemble des Français", conclut le communiqué du ministère de l'Intérieur.

Nouvelle campagne de sécurité routière sur le port de la ceinture de sécurité : le reportage de Grégoire Lecalot pour franceinfo.
--'--
--'--