Sécurité routière : un cadre juridique pour les trottinettes

Face aux accidents de trottinette à répétition, la ministre des Transports a décidé de sévir. Le décret pourrait être appliqué dès septembre prochain.

FRANCE 2

Sur la route, comme sur les trottoirs, elles s'infiltrent dans la circulation. Les trottinettes électriques se multiplient dans nos paysages urbains et sont la cause de nombreux accidents. Le ministère des Transports veut encadrer cette pratique et modifier le Code de la route pour inclure ces engins de déplacement personnel motorisés. La vitesse sera désormais limitée à 25 km/h avec interdiction de rouler sur le trottoir, il faudra emprunter les pistes cyclables ou les routes limitées à 50 km/h. Le casque sera obligatoire jusqu'à 12 ans et les gilets fluorescents indispensables la nuit.

35 à 1 500 € d'amende

"Ça va donner un cadre et ça va aider les usagers à mieux se déplacer", estime Grégoire Hénin, vice-président de la Fédération des professionnels de la micro-mobilité. Les trottinettes pourront se garer sur le trottoir uniquement si cela ne gêne pas la circulation des piétons. En cas de non-respect de ces nouvelles règles de circulation, l'amende est estimée entre 35 et 1 500 €. Le décret pourra prendre effet dès septembre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme sur une trottinette électrique, à Paris.
Une femme sur une trottinette électrique, à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)