Sécurité routière : les trottinettes électriques pointées du doigt

Publié Mis à jour
Sécurité routière : les trottinettes électriques pointées du doigt
Article rédigé par
A-E. Philibert, E. Chevillard, Images : France 3 régions - France 3
France Télévisions
À l’image de Paris, de nombreuses municipalités ne souhaitent plus voir les trottinettes électriques circuler sur les trottoirs. Le conseil national de la sécurité routière incite lui aussi à réserver les trottoirs uniquement aux piétons.

Sur les trottoirs des grandes villes, elles n’ont de cesse de se faufiler à vive allure entre les piétons. Les trottinettes électriques sont soumises au code de la route et pourtant, elles ne le respectent pas toujours. "Ils roulent beaucoup plus vite que les vélos parfois et donc, du coup, ils se permettent de tout faire, de franchir les feux, de franchir les stops et oui, c’est impressionnant même pour nous", affirme un usager expérimenté. Certains confient même avoir peur de ces trottinettes.

De nombreux accidents

De nombreux incidents, incivilités ou accidents sont causés par des usagers circulant grâce à des trottinettes électriques. Selon la sécurité routière, au moins 13 personnes sont décédées alors qu’elles roulaient à trottinette, en 2022. Certaines villes comme Menton (Alpes-Maritimes) ont mis en place des mesures telles que le port obligatoire du casque, d’un gilet jaune et l’obligation d’être équipé de feux de nuit pour plus de protection. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.