Sécurité routière : les bienfaits de la sieste

Selon une nouvelle étude, la somnolence serait la première cause d’accident de la route. Florence Griffond nous éclaire sur la nécessité de conduire à tête reposée et sur les bienfaits de la sieste.

FRANCE 2

Selon une nouvelle étude, la somnolence est la première cause d’accident sur les routes. Comme l’indique notre journaliste Florence Griffond, le moment de la journée où se situe le pic d’accident est parlant. "Il se situe entre 13h et 16h et il est lié à notre horloge biologique. Cette horloge est programmée pour déclencher un relâchement de notre attention, afin de faciliter notre endormissement", explique la journaliste sur le plateau du 13 heures. En outre, les conclusions de cette enquête sont formelles : "faire une pause sans dormir n’a que très peu d’effets sur la baisse de vigilance". À l’inverse, "une sieste améliore significativement la concentration au volant, et diminue les risques d’accidents. Il suffit de 10 ou 20 minutes".

Des bienfaits au-delà de la sécurité routière

Par ailleurs, même sans conduite, la sieste a de nombreuses vertus. "Elle permet de baisser le niveau des hormones liées au stress, participe à la récupération musculaire et améliore la mémoire", indique encore Florence Griffond. Enfin, selon une autre étude très récente, il y a deux fois moins d’accidents cardiovasculaires pour les personnes faisant une à deux siestes par semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Au volant, les signes de perte de vigilance, voire de somnolence, des personnes qui n\'ont pas dormi sont supérieures de 21% à celles de ceux ayant fait une sieste. (Photo d\'illustration)
Au volant, les signes de perte de vigilance, voire de somnolence, des personnes qui n'ont pas dormi sont supérieures de 21% à celles de ceux ayant fait une sieste. (Photo d'illustration) (PHILIPPE TURPIN / PHOTONONSTOP / AFP)