Sécurité routière : 295 personnes sont mortes en octobre dans l'Hexagone, soit 15% de plus par rapport à 2019

Parmi ces victimes, 122 étaient des automobilistes, 58 des piétons et 34 des cyclistes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un accident sur l'autoroute 31, dans le sens Metz-Nancy, au niveau de Custines (Meurthe-et-Moselle), le 11 octobre 2022. (MAXPPP)

Ils sont 295 à avoir perdu la vie sur les routes de l'Hexagone en octobre. L'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), qui a annoncé ce bilan mercredi 16 novembre, précise qu'il s'agit d'une augmentation de 15% par rapport à octobre 2019 (257 morts), année de référence avant la pandémie. Le chiffre est en légère baisse comparé à la même période en 2021 (298 morts).

Parmi les personnes décédées, 122 étaient des automobilistes, 58 des piétons, 34 des cyclistes. 

Le nombre d'accidents corporels enregistrés par les policiers et gendarmes, qui ne constituent qu'une partie des accidents de la circulation routière, a au contraire enregistré une baisse pour s'établir à 4 720, soit 868 de moins qu'en octobre 2021 et 415 de moins qu'en 2019. "Même si la pandémie est toujours active, les déplacements et l'accidentalité retrouvent un rythme proche de celui avant pandémie voire supérieur, avec parfois des évolutions liées à de nouvelles habitudes", relève l'ONISR.

Dans les territoires d'outre-mer, 33 personnes sont mortes dans un accident de la route le mois passé, soit huit de plus qu'en 2021 sur la même période et dix par rapport à 2019.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sécurité routière

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.