Sécurité routière : 1 automobiliste sur 3 dit utiliser son téléphone au volant

Les automobilistes français seraient nombreux à utiliser leur téléphone portable au volant.

France 2

À l'intérieur d'une voiture banalisée, des gendarmes qui traquent le moindre écart des automobilistes. Ce qui les inquiète le plus, ce sont les téléphones au volant. Au bout de quelques minutes, ils aperçoivent un conducteur avec un appareil dans les mains : il est arrêté quelques mètres plus loin. Verbalisé, il écopera d'une amende de 90 € et de trois points en moins sur son permis.

La loi pourrait être durcie

Comme lui, 1 conducteur sur 3 admet utiliser son téléphone au volant, dont 75% de jeunes. L'association des professionnels de l'autoroute a même chronométré le temps de lecture d'un message : 10 secondes en moyenne durant lesquelles on parcoure 200 mètres. 1 accident corporel sur 10 est lié à l'utilisation des smartphones. Un projet de loi en discussion permettrait de suspendre les permis des automobilistes pris sur le fait.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le téléphone au volant, un fléau sur les routes selon une étude 
Le téléphone au volant, un fléau sur les routes selon une étude  (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)